vitesse

vitesse [ vitɛs ] n. f.
• 1536; vistece « habileté » 1170; de vite
1Le fait ou le pouvoir de parcourir un grand espace en peu de temps. célérité, rapidité, vélocité. Se presser « pour gagner les autres de vitesse » (Renan). Lutter de vitesse avec qqn. Course de vitesse. Ski, patinage de vitesse. L'avion prend de la vitesse. Faire de la vitesse. Vitesse vertigineuse. Contravention pour excès de vitesse.
Par ext. Le fait d'accomplir une action en peu de temps. diligence, 2. hâte, promptitude. « Travaillez à loisir. Et ne vous piquez point d'une folle vitesse » (Boileau). Loc. Prendre qqn de vitesse, faire qqch. plus vite que lui. ⇒ devancer. Loc. fam. EN VITESSE : sans délai ( rondement) , au plus vite. « Adieu, je me tire en vitesse » (Queneau). Déguerpissez, et en vitesse ! « Un de ces tissus riches et laids choisis en vitesse » (Cl. Simon).
2Le fait d'aller plus ou moins vite, de parcourir une distance plus ou moins grande par unité de temps. allure, train; vélocimétrie. Se déplacer avec une faible, une grande vitesse. Vitesse de la marche. Vitesse d'un avion : de décollage, de vol, de croisière, de décision, vitesse ascensionnelle. Vitesse de sustentation, de décrochage : vitesse minimale nécessaire au vol. Dépasser la vitesse du son ( supersonique) . Avion en perte de vitesse, dont la vitesse devient inférieure à la vitesse de sustentation. Fig. En perte de vitesse, qui ne se développe plus, perd son dynamisme, son succès. Mouvement politique en perte de vitesse. Vitesse d'une automobile, appréciée en kilomètres-heure. Compteur, indicateur de vitesse. Variations de vitesse ( accélération, ralentissement) . Accroître, réduire sa vitesse. Vitesse acquise : vitesse d'un mobile à un moment donné de l'accélération (qui se maintiendrait sans autre action). Vitesse de libération. Vitesse composée : résultante de plusieurs vitesses. À pleine, à grande vitesse. À TOUTE VITESSE : le plus vite possible, et par ext. très vite (cf. À fond de train, à toute blinde, à toute biture, à tout berzingue). À petite vitesse, à vitesse réduite. Loc. fig. À deux vitesses : dont l'application varie selon le type d'usagers, en particulier selon leurs revenus. La retraite, la Sécurité sociale, la justice, l'université à deux vitesses. Une Europe, une société à deux vitesses. dual. (D'un phénomène physique) Vitesse du vent, celle du fluide atmosphérique en un point. — Vitesse d'un courant liquide. Techn. Vitesse de rotation : nombre de tours que fait un organe moteur par unité de temps. ⇒ 1. régime.
3Rapport entre la vitesse de rotation de l'arbre moteur et la vitesse de rotation des roues. Changement de vitesse, dispositif permettant de changer ce rapport. Boîte de vitesses : carter du changement de vitesse. Première vitesse; seconde, troisième, quatrième vitesse (ellipt passer en seconde, etc.). Loc. fam. En quatrième vitesse : très vite. Par ext. Passer les vitesses, les combinaisons d'engrenage du changement de vitesse, y compris la marche arrière. Loc. Passer la vitesse supérieure; fig. améliorer la situation, passer à un rythme, à un stade supérieur. Les petits entrepreneurs « voulant passer la vitesse supérieure et transformer leur affaire en véritable société » (Le Point, 1991).
4Math. Quantité exprimée par le rapport d'une distance au temps mis à la parcourir. Vitesse instantanée : quotient d'une distance infiniment petite par le temps infiniment petit mis à la parcourir. Vecteur vitesse : vecteur dont l'origine est le mobile, l'axe la tangente à la trajectoire, et la mesure la vitesse instantanée. Vitesse absolue, relative, vitesse d'entraînement. Vitesse initiale : vitesse d'un projectile au début de sa trajectoire. Vitesse angulaire, aréolaire. Vitesse radiale : vitesse qui caractérise le mouvement d'un astre suivant la direction (le rayon qui le joint à l'observateur). — Phys. Vitesse de propagation du son, des ondes électromagnétiques. célérité. La vitesse de la lumière dans le vide est de 299 792 458 mètres par seconde.
Par ext. Le fait de s'accomplir en un temps donné, pour un phénomène quelconque. Vitesse de réaction, de précipitation. Loc. (À la) vitesse grand V [ vitɛsgrɑ̃ve ] :très vite.

vitesse nom féminin (de vite) Rapport de la longueur du chemin parcouru par un mobile au temps mis à le parcourir. Grandeur définie par le temps mis à accomplir une action : Il travaille à la vitesse d'un escargot. Allure à laquelle se produit un phénomène, temps pris par quelque chose pour évoluer, se transformer, se produire, etc. : Ses cheveux poussent à une vitesse incroyable. Nombre de tours accomplis par un axe, un arbre ou un autre organe moteur pendant l'unité de temps : Une perceuse à trois vitesses. Grande rapidité dans l'action : J'aime sa vitesse de décision. Allure très rapide d'un véhicule, action d'aller très vite avec un véhicule : Faire de la vitesse sur autoroute. Automobile, Cycles et motocycles Chacune des combinaisons d'engrenages d'une boîte de vitesses ; chacun des rapports de démultiplication de cette boîte. ● vitesse (expressions) nom féminin (de vite) À deux vitesses, inégalitaire : Une couverture sociale à deux vitesses. En perte de vitesse, qui perd de son dynamisme, de son succès. En vitesse ou, familièrement, en quatrième vitesse, rapidement ; au plus vite, rondement. Prendre, gagner quelqu'un de vitesse, le devancer, avoir fait plus vite que lui. Prendre de la vitesse, accélérer. Perte de vitesse, situation d'un avion en vol dont la vitesse devient inférieure à celle nécessaire à sa sustentation. Vitesse initiale d'un projectile (abréviation V0), celle dont le projectile est animé à l'origine de sa trajectoire. Vitesse de réaction, variation rapportée à l'unité de temps du quotient de l'accroissement algébrique du nombre de moles d'un réactif ou d'un produit par le coefficient stœchiométrique de ce réactif ou de ce produit. Vitesse initiale, vitesse à l'instant origine. Vitesse instantanée, limite de la vitesse moyenne lorsque la durée tend vers zéro. Vitesse moyenne, vitesse calculée entre deux instants t1 et t2 séparés par une durée finie. Course de vitesse, course sur piste, généralement de courte distance (100, 200 et 400 m, en athlétisme ; de l'ordre du kilomètre en cyclisme). ● vitesse (synonymes) nom féminin (de vite) Allure à laquelle se produit un phénomène, temps pris par...
Synonymes :
- célérité
- rapidité
- vélocité
Contraires :
Grande rapidité dans l'action
Synonymes :
- hâte
- précipitation
Contraires :

vitesse
n. f.
d1./d Rapidité à se déplacer ou à agir.
|| Loc. adv. Fam. En vitesse: au plus vite.
d2./d Fait de se déplacer plus ou moins vite. Panneau de limitation de vitesse.
Loc. En perte de vitesse, se dit d'un avion dont la vitesse devient insuffisante pour assurer la sustentation; fig. se dit d'une personne, d'un groupe dont l'influence, les performances, etc., sont en baisse.
|| Rapport d'une distance au temps mis pour la parcourir.
Vitesse angulaire (d'un mobile tournant autour d'un point): rapport entre l'angle dont a tourné le mobile et le temps mis pour effectuer cette rotation.
Vitesse de rotation: nombre de tours par unité de temps effectués par un mobile tournant sur lui-même. Vitesse de rotation d'un arbre, d'une roue dentée.
|| ESP Vitesse de libération: V. libération.
|| AUTO Boîte de vitesses: V. boîte.
|| ECON Vitesse de circulation de la monnaie: taux de rotation de la monnaie, mesuré par le rapport du revenu global et de la quantité de monnaie disponible.

⇒VITESSE, subst. fém.
A. — [À propos d'un déplacement] Fait d'aller vite.
1. Action ou faculté de se déplacer rapidement, de parcourir un grand espace en un minimum de temps. Synon. célérité, rapidité, vélocité. Vitesse d'un engin, d'un projectile; vitesse d'un animal, d'une personne; griserie, vertige de la vitesse; position de recherche de vitesse; à toute, à grande vitesse; courir de toute la vitesse de ses jambes. Nab luttait avec vigueur contre le courant (...). On voyait ses noires épaules émerger à chaque coupe. Il dérivait avec une extrême vitesse, mais il gagnait aussi vers la côte (VERNE, Île myst., 1874, p. 23). Tournant la tête, il vit noircir la pente du ravin qu'il avait eu tant de mal à descendre, et l'ombre courir entre les troncs à la vitesse d'un cheval au galop (BERNANOS, Nuit, 1928, p. 18).
Course de vitesse (p. oppos. à course de fond). Course rapide sur de courtes distances. La course de demi-fond est un travail physique extrêmement hygiénique et sain. (...) Si la technique du départ a moins d'importance que dans les courses de vitesse pure, par contre la conduite de la course — sollicitant l'intelligence et l'esprit de décision du coureur — joue un très grand rôle (R. VUILLEMIN, Éduc. phys., 1941, p. 133).
Faire de la vitesse. Aller très vite en moto, en voiture. (Dict. XXe s.).
Prendre de la vitesse. Donner à un mouvement, à une allure de l'accélération. Au moment de partir, passer la vitesse en débrayant, mettre le contact, lâcher le frein et laisser le véhicule prendre de la vitesse, lâcher progressivement et rapidement l'embrayage. La voiture part comme au démarreur. Le procédé est valable en marche arrière, à condition, bien entendu, d'enclencher la marche arrière (CHAPELAIN, Techn. automob., 1956, p. 325).
À (la) vitesse grand V (fam.). Le plus vite possible, très vite. Même le sous-lieutenant est bien « parti », les caisses de bière se succèdent à vitesse grand « V » (G. PITTON, 11 mois chez les bérets noirs, 1981, p. 221).
De vitesse. Très vite. Prendre, gagner qqn de vitesse. Devancer quelqu'un. Les autres seigneurs de la Ligue, qui se trouvoient à Blois, se sauvèrent de vitesse (CHATEAUBR., Ét. ou Disc. hist., t. 4, 1831, p. 346). Lorsque la neige est molle, les malheureux oreillards sont impuissants à lutter de vitesse avec les renards et les chiens (PERGAUD, De Goupil, 1910, p. 62). Jacqueline n'est pas encore ma femme. Nous avons commencé de publier les bans; et la guerre nous a gagnés de vitesse (DUHAMEL, Combat ombres, 1939, p. 287).
2. Fait de se déplacer à une allure établie en fonction d'une valeur étalon explicitement indiquée ou non; espace parcouru en fonction du temps mis à le parcourir. Vitesse acquise, contrôlée, estimée, limite, moyenne; pleine vitesse; vitesse de croisière, de pointe; excès de vitesse. L'horloge témoigne que la terre tourne avec une vitesse constante (ALAIN, Propos, 1921, p. 314). Farman a établi le record de vitesse. Il a atteint 52 kilom. 704 à l'heure en tournant [autour de deux pylônes] (ROMAINS, Hommes bonne vol., 1932, p. 29).
Vitesse acquise. Au fig., en loc. adv. Sur la lancée, sans interrompre l'élan de l'action en cours. J'ai bavardé (...) sur l'hellénisme de Racine, sur l'atticisme de La Fontaine et, par vitesse acquise, sur la plasticité grecque de la George Sand champêtre, d'Anatole France et de Jules Lemaître (BARRÈS, Voy. Sparte, 1906, p. 51).
B. — [À propos d'une production, d'un rendement, d'une réalisation] Fait de faire ou de se faire dans un temps plus ou moins bref.
1. Fait d'accomplir un acte, de réaliser quelque chose en un minimum de temps. Vitesse d'exécution d'une tâche; vitesse d'un geste, d'une réaction, d'un réflexe. Cependant le pianiste redoublant de vitesse, l'émotion musicale était à son comble (PROUST, Swann, 1913, p. 336). Dans l'illusion du correcteur, on reconstitue les éléments effectivement vus d'après les mouvements des yeux, la vitesse de la lecture et le temps nécessaire à l'impression rétinienne (MERLEAU-PONTY, Phénoménol. perception, 1945, p. 29).
En vitesse. Vite, au plus vite; sans délai. En grande, petite vitesse. C'était le jour des consultations du docteur (...). Rien ne l'empêchait pourtant de laisser ses malades en plan ou de les expédier en vitesse pour venir se poster derrière les persiennes de la bibliothèque (SIMENON, Vac. Maigret, 1948, p. 152).
Proverbe. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation (ROB. 1985).
2. [À propos d'un phénomène] Temps mis pour parvenir à son entier accomplissement. Vitesse de précipitation, de réaction, de sédimentation. L'entreprise n'exerce ses fonctions que par sa vitesse de réaction et sa vitesse d'adaptation. La vitesse de réaction s'apprécie par le temps qui s'écoule entre un événement réalisé ou un événement anticipé et la prise de décision qui limite la perte ou maxime le profit net en conséquence; la vitesse d'adaptation, par le temps qui s'écoule entre la prise de décision et le changement dans l'organisation de l'entreprise qu'elle comporte (PERROUX, Écon. XXe s., 1964, p. 552).
C. — Spécialement
1. AÉRONAUTIQUE
Vitesse de sustentation. Vitesse minimale assurant à tout appareil volant muni d'ailes une portance suffisante pour son maintien en vol. Une atmosphère très chaude réduit la poussée des réacteurs et oblige parfois à limiter la charge marchande pour atteindre la vitesse de sustentation (Le Monde aujourd'hui, 2-3 juin 1985, p. VII, col. 1).
Vitesse sonique, subsonique, supersonique, hypersonique. Vitesse égale, inférieure, supérieure à celle du son. Les avions de chasse volant à des vitesses largement supersoniques n'auront guère qu'une seule « passe » pour descendre leur adversaire aérien (BILLOTTE, Consid. strat., 1957, p. 42-01).
Loc. Perte de vitesse. Synon. vitesse de décrochage. Avion en perte de vitesse. Avion dont la vitesse de déplacement est inférieure à la vitesse de sustentation. (d'apr. ROB.). Au fig. En perte de vitesse. Dont l'activité, le prestige, la crédibilité, etc. sont en chute. L'employeur en perte de vitesse peut freiner l'augmentation, et l'employeur prospère, acheter le calme par un sacrifice plus grand (REYNAUD, Syndic. en Fr., 1963, p. 172).
2. ASTRONAUT. Vitesse de libération. Vitesse qui permet à un engin spatial de se libérer des lois de la pesanteur (d'apr. GUILB. Astronaut. 1967). Première, deuxième, troisième vitesse cosmique; vitesse orbitale (Sc. Techn. spat. 1978).
3. AUTOMOB., MOTOCYCL. ,,Combinaison d'engrenages de la boîte de vitesses qui fournit un certain rapport entre la vitesse angulaire du moteur et celle des zones motrices`` (Automob. 1986). Première, deuxième, troisième, quatrième vitesse; passer une vitesse; changer de vitesse. La voiture démarre, les vitesses protestent contre l'inexpérience du chauffeur qui ne saura jamais les passer correctement (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 140).
Boîte de vitesses, changement de vitesses. Dispositif permettant de changer le rapport entre la vitesse de rotation de l'arbre moteur et celle des roues. Boîte à quatre vitesses. Le changement de vitesse d'une voiture automobile est l'organe mécanique qui a pour but d'effectuer la liaison entre l'arbre moteur et le différentiel (...) pour que la puissance du moteur reste sensiblement constante, quelle que soit la vitesse de propulsion du véhicule (PÉRISSE, Automob., 1907, p. 295). Au fig. En quatrième vitesse.
4. CH. DE FER Grande, petite vitesse. Service accéléré ou moins rapide de transport des marchandises. Les transports de marchandises se divisent en deux catégories: les transports en grande vitesse et les transports en petite vitesse (BRICKA, Cours ch. de fer, t. 2, 1894, p. 450). Train à grande vitesse.
5. CYCL. Changement de vitesse. Dispositif permettant, sur une bicyclette, de faire passer la chaîne sur les divers braquets de la roue libre ou d'un plateau de pédalier à l'autre. Puis apparurent roue libre et changement de vitesse par rétropédalage, ainsi que le freinage par câble flexible (P. ROUSSEAU, Hist. techn. et invent., 1967, p. 349).
6. INFORMAT. Vitesse de modulation. ,,Vitesse de signalisation dans le cas particulier d'un modulateur`` (MORVAN Informat. 1983). Vitesse de signalisation. ,,Caractéristique d'un équipement destiné à engendrer un signal et représentant l'inverse de la durée élémentaire de l'équipement en question`` (MORVAN Informat. 1983).
7. MATH., PHYS. Espace parcouru par un mobile dans l'unité de temps choisi; rapport entre ces deux éléments. Vitesse initiale, moyenne, instantanée d'un mobile. Prolongez la direction du mouvement imprimé tout d'abord au boulet jusqu'à la rencontre de la muraille verticale que ce boulet vient frapper; puis mesurez la distance qui sépare le point obtenu du point situé plus bas, où la muraille a été frappée par le boulet: vous aurez précisément la quantité dont le boulet serait tombé verticalement sans vitesse initiale, pendant le temps qui s'est écoulé depuis son départ jusqu'à son arrivée sur la muraille (FLAMMARION, Astron. pop., 1880, p. 118).
Vitesse angulaire. Dérivée par rapport au temps de l'angle décrit par le rayon vecteur du mobile; rapport de cet angle au temps employé. On doit (...) penser que, pour la Terre, l'effet du frottement de la marée interne l'emporte sur celui du refroidissement, et que la vitesse angulaire N de rotation de la Terre est actuellement en voie de décroissance (H. POINCARÉ, Hyp. cosmogon., 1911, p. 183-184).
Vitesse aréolaire. Dérivée par rapport au temps de l'aire balayée par le rayon vecteur du mobile; rapport de cette aire au temps employé. (Dict. XXe s.).
Vitesse de phase. Vitesse avec laquelle se modifie la phase d'un mouvement périodique. Il fut remarqué que la vitesse de phase, qui est directement reliée à l'indice de réfraction, ne se confond avec la vitesse de propagation de l'énergie que dans un milieu non dispersif (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 262).
Vitesse critique (en mécan. des fluides). Vitesse d'écoulement d'un fluide qui cesse d'être laminaire pour devenir turbulent (d'apr. Lar. Lang. fr.).
8. TECHNOLOGIE
Vitesse d'errance. ,,Déplacement linéaire de l'outil ou de la pièce pendant l'unité de temps`` (BOISSIER 1975).
Vitesse de coupe. ,,Déplacement linéaire relatif pièce-outil pendant l'unité de temps`` (BOISSIER 1975).
Vitesse de rotation. ,,Nombre de révolutions de l'outil ou de la pièce pendant l'unité de temps`` (BOISSIER 1975).
Vitesse critique de trempe. ,,Plus petite vitesse de refroidissement correspondant à une dureté de trempe acceptable`` (BOISSIER 1975).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: vistesse; 1740, 1762: vîtesse; dep. 1798: vitesse. Étymol. et Hist. 1. Ca 1165 vistece « agilité » (BENOÎT DE STE-MAURE, Troie, éd. L. Constans, 12548); 2. 1538 vistesse « action de parcourir beaucoup d'espace en peu de temps » (EST., s.v. celeritas et velocitas); 1557 courir de vistesse (ROB. ESTIENNE, Gram. franç., p. 86 ds LITTRÉ); 3. 1616 « fait d'accomplir une action en peu de temps » de vistesse loc. adv. « en agissant vite, par une action rapide » (Fr. DE SALES, Amour de Dieu, III, 3 ds HUG.); 4. techn. a) 1680 phys. « le fait de parcourir une distance plus ou moins grande par unité de temps » (RICH.: La vitesse d'un corps qui tombe augmente par l'attraction de la terre); b) 1896 automob. « chacune des combinaisons d'engrenage du moteur » changement de vitesse (La France automobile, p. 39 ds QUEM. DDL t. 10, s.v. changement de vitesses); 1905 quatre vitesses (ibid., p. 375 ds Fr. mod. t. 42, p. 249). Dér. de vite; suff. -esse. Fréq. abs. littér.:1 694. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 1 445, b) 2 000; XXe s.: a) 1 971, b) 3 714. Bbg. NATIER (B.). Dossiers de mots audio-visuel. Néol. Marche. 1981, n° 26, p. 49. — QUEM. DDL t. 13, 18, 31, 34, 41.

vitesse [vitɛs] n. f.
ÉTYM. 1536; vistece « habileté », 1170; de vite.
1 (Non qualifié). Le fait de parcourir ou d'être capable de parcourir un grand espace en peu de temps. Célérité, rapidité, vélocité. || La vitesse de sa marche, de sa course. || La vitesse de qqn, d'un animal, de son allure, de son déplacement. Vx. || Un cerf plein de vitesse. → Courir, cit. 6. || Marcher (cit. 7) avec tant de vitesse…; lutter de vitesse (→ Oreillard, cit. 1).Course de vitesse, sur de faibles distances (opposé à de fond). || Coureur de vitesse. Sprinter.(Ski). || Positions de recherche de vitesse.Véhicule, avion qui acquiert, prend de la vitesse.
Loc. Faire de la vitesse (en voiture) : aller très vite.
1 Je ne sais pas ce qui tourmente cet homme-là, mais il fait des affaires comme d'autres font de la vitesse (…)
A. Maurois, le Cercle de famille, III, XII.
La griserie (cit. 2), le mythe (cit. 9) de la vitesse. || Excès de vitesse.
1.1 (…) mais par-dessus tout le culte, l'idolâtrie de la technique, de toutes les techniques inventées par l'homme et auxquelles l'homme s'asservit, la folie de la vitesse, ce tournis qui affecte tous les moutons de l'Occident, une trépidation à laquelle aucun de nous n'échappe (…)
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 238.
Loc. Perte de vitesse. || Avion en perte de vitesse, dont la vitesse devient inférieure à la vitesse de sustentation.Loc. fig. || En perte de vitesse : qui ne se développe plus, perd son dynamisme, dont le succès décroît. || Parti politique en perte de vitesse.
De vitesse (vx) : très vite.Mod. || Courir de toute sa vitesse, de toute la vitesse de ses jambes (→ Intention, cit. 13; et aussi détaler, cit. 3). Filer, voler (fig.). — ☑ (1787). Gagner (cit. 51) qqn de vitesse. Gagner (infra cit. 48).
Par métaphore (en parlant des heures, du temps, de la vie, etc.). → Envoler, cit. 7; rapidité, cit. 4.
2 (Mil. XVIIe). Le fait d'accomplir une action en peu de temps. Vite (II., 2.); célérité, diligence, promptitude. || « Quoi ! vous voulez aller avec cette vitesse (…) » (Molière, Tartuffe, IV, 5). || « Travaillez à loisir (cit. 6)… Et ne vous piquez point d'une folle vitesse » (Boileau). || La vitesse d'une réaction, d'un réflexe. — ☑ Loc. Prendre qqn de vitesse : aller plus vite que lui, et (fig.), le devancer.
Loc. fam. En vitesse : vite (II., 2. ou 3.), sans délai (→ Hasarder, cit. 12), au plus vite. Rondement.
1.2 À midi, il faut aller déjeuner, pas trop loin à cause du boulot, car il faut revenir en vitesse; pas trop cher non plus, naturellement.
R. Queneau, le Chiendent, p. 13.
1.3 (…) un de ces tissus riches et laids choisis en vitesse avec pour seule référence leur cherté et leur anonymat.
Claude Simon, le Vent, p. 12.
Loc. prov. Il ne faut pas confondre vitesse et précipitation.
3 (Peut être qualifié par un adj., un compl. de nom). Le fait d'aller plus ou moins vite, de parcourir une distance plus ou moins grande par unité de temps. Allure, train. || Se déplacer avec une faible, une grande vitesse. || Vitesse affolante, vertigineuse. → Tombeau, cit. 5. || Vitesse de la marche, des pas. || Vitesse (plus ou moins grande) d'un navire, exprimée en nœuds; vitesse estimée, vitesse de route… || Vitesses d'un avion : de décollage, de vol, de croisière, de décision, vitesse ascensionnelle. || Vitesse de sustentation, de décrochage : vitesse minimale nécessaire au vol. || Vitesse de cabrage (d'un avion à réaction). || Dépasser la vitesse du son ( Supersonique). || Vitesse subsonique, supersonique. || Vitesse d'une automobile, appréciée en kilomètre-heure ( Horokilométrique). || Compteur, indicateur de vitesse. || Variations, sauts (→ 2. Marche, cit. 23) de vitesse. Accélération, ralentissement. || Garder (→ Pression, cit. 1), maintenir, accroître, réduire sa vitesse ( Accélérer, ralentir). || Vitesse moyenne; maximale. || Pleine (cit. 20) vitesse. || Vitesse acquise. || Vitesse de libération (5.). || Vitesse composée : résultante de plusieurs vitesses. || À pleine (→ Surplus, cit. 5), à grande vitesse (→ Classe, cit. 12; oiseau, cit. 14).À toute vitesse (→ Battement, cit. 5; frein, cit. 12), [fam.] à la vitesse grand V : le plus vite possible, et, par ext., très vite. Vite (II., 1.); → À bride abattue, à fond de train. || Aller, se sauver à toute vitesse. || Aller, rouler à petite vitesse, à vitesse réduite.
Réglementation de la vitesse sur route. || Vitesse limitée, contrôlée par radar. || Excès de vitesse.
(D'un phénomène physique). || Vitesse du vent, sa force, évaluée par la vitesse avec laquelle se déplace le fluide atmosphérique en un point.Vitesse d'un courant liquide.
Ch. de fer. Anciennt. || Petite et grande vitesse, dans l'expédition des colis (→ Expéditeur, cit. 3), expr. remplacées par « régime ordinaire », « accéléré ». Expédier un colis par la grande vitesse. Spécialt. || La petite vitesse (P. V.) : service d'expédition de marchandises. Par ext. Lieu où se tenait ce service, dans une gare (cour des marchandises).
Mod. || Train à grande vitesse, dit T. G. V.
Techn. || Vitesse de coupe, estimée en mètres de métal travaillé, coupé, par minute.Vitesse de rotation : nombre de tours que fait un organe moteur (axe, arbre…) par unité de temps. Régime (1. Régime, II., 5.). || Mesure de la vitesse de rotation d'un moteur ( Compte-tours, tachymètre).Vitesse de défilement (d'une bande magnétique).
4 (Dans quelques expr.). Rapport entre la vitesse de rotation de l'arbre moteur et la vitesse de rotation des roues, assuré par le système de transmission.(1896, in D. D. L.). || Changement de vitesse : dispositif permettant de changer ce rapport. || Changement de vitesse automatique. || Première vitesse; seconde, troisième, quatrième vitesse (ellipt. : passer en seconde, etc.).Loc. fam. En quatrième vitesse : très vite.Boîte de vitesses : carter du changement de vitesse. || Boîte à quatre, cinq vitesses. || Vitesse surmultipliée. || Changer de vitesse (→ Embrayer, cit. 1). || Levier (cit. 4) de vitesses. — ☑ Loc. fig. Changer de vitesse, changement de vitesse : modifier (modificateur de) son rythme.Par ext. || Manœuvrer les vitesses (→ Grogner, cit. 4), les combinaisons d'engrenage du changement de vitesse.Changement de vitesse d'une bicyclette. Dérailleur. || Vélo à six, à huit vitesses.
2 Pour parcourir les jours, les natures un peu nerveuses, comme était la mienne, disposent, comme les voitures automobiles, de « vitesses » différentes.
Proust, Du côté de chez Swann, Pl., t. I, p. 390.
3 Les démarrages s'accompagnaient d'un rugissement de bon aloi, et au bout d'une dizaine de secondes, on entendait un bruit d'écrasement, celui que ferait une locomotive en broyant une rangée de barriques; c'était le passage de première en deuxième vitesse que le chauffeur venait de réussir d'un seul coup.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. I, XXII, p. 260.
5 Sc. a (Mécan., phys.). Quantité exprimée par le rapport d'une distance au temps mis à la parcourir (→ Espace, cit. 10). || La vitesse, quantité vectorielle définie par une grandeur scalaire (unités de longueur divisées par le temps) et une orientation par rapport à un système de référence. || Vitesse instantanée : quotient d'une distance infiniment petite par le temps infiniment petit mis à la parcourir. || Vitesse moyenne d'un mouvement. || Vecteur vitesse : vecteur dont l'origine est le mobile, l'axe la tangente à la trajectoire, et la mesure la vitesse instantanée. || Maximum de vitesse, pendant un cycle donné : valeur absolue maximale de la vitesse instantanée. || Vitesse relative, par rapport à un système de référence donné.Vitesse constante, croissante (→ Rythme, cit. 5), décroissante (→ Retarder, cit. 6). || Direction et vitesse d'un mouvement (→ Force, cit. 63; malentendu, cit. 4). || Vitesse initiale (cit. 1), d'un projectile, au début de sa trajectoire. || Loi du carré des vitesses (dans la chute des corps). Force (IV., 2. : force vive). → Pesanteur, cit. 1; poids, cit. 1. — Vitesse angulaire (d'un mouvement, d'un point autour d'un axe : rotation, par ex.) : rapport du déplacement angulaire à un temps correspondant (vitesse angulaire moyenne). || Vitesse angulaire instantanée : rapport d'un changement infiniment petit de l'angle de rotation au temps infiniment petit correspondant, représenté par un vecteur. || Vitesse aréolaire. Astron. || Vitesse radiale : vitesse qui caractérise le mouvement d'un astre suivant la direction (le rayon qui le joint à l'observateur).Vitesse de propagation d'une onde. Célérité.
b (D'après les sens 4 ou 6). || Vitesse d'un mouvement périodique (ondes électromagnétiques : lumière [→ Rapide, cit. 3], son), dont l'étude exige la considération de quatre vitesses différentes.Vitesse de phase, avec laquelle se modifie la phase de la vibration (quand elle dépend de la fréquence de l'onde électromagnétique, on dit que le milieu est dispersif).Vitesse de groupe : vitesse de propagation de la crête d'un groupe d'ondes interférant ensemble (en milieu dispersif, elle diffère de la vitesse de phase, laquelle peut dépasser la valeur limite de 300 000 km/s).Vitesse de signal, égale à la vitesse de groupe, s'il n'y a pas atténuation du signal au cours de la propagation.Vitesse de transport de l'énergie, égale aux deux précédentes, s'il n'y a pas de déformation du groupe d'ondes.Vitesse du son, celle avec laquelle la phase du son se propage. || Vitesse d'une particule (instantanée, effective, maximale…), définie comme la vitesse d'une très petite partie du milieu, rapportée au milieu considéré comme un tout, et due à l'onde sonore.Vitesse de modulation, se dit, spécialt, des modulations d'électrons.
c Math., phys. || Vitesses relatives, dans les théories de la relativité restreinte et générale. Relativité (II.).
6 Par ext. Le fait de s'accomplir en un temps donné, pour un phénomène quelconque. || Vitesse de réaction, de précipitation, de sédimentation (du sang). || Vitesse de phase (→ ci-dessus).
tableau Vocabulaire de la chimie.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Vitesse — Pour les articles homonymes, voir Vitesse (homonymie) …   Wikipédia en Français

  • vitesse — (vi tè s ) s. f. 1°   Qualité de ce qui se meut vite, parcourt beaucoup d espace, fait beaucoup de chose en peu de temps. La vitesse de la main. Écrire, parler avec vitesse. •   Le voulant secourir, César nous eût surpris ; Vous voyez sa vitesse …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • VITESSE — s. f. Célérité, grande promptitude. La vitesse d un mouvement. La vitesse d un cerf, d un cheval, d un oiseau. La vitesse d un trait d arbalète, d une balle de fusil. La vitesse du son, de la lumière. Il accourut avec vitesse. La vitesse de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • VITESSE — n. f. Célérité, rapidité, promptitude. La vitesse d’un mouvement. La vitesse d’un cerf, d’un cheval, d’un oiseau. Il accourut à toute vitesse. Gagner quelqu’un de vitesse, Arriver avant lui, parce qu’on est allé plus vite. Il signifie aussi,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Vitesse — Football club infobox clubname = Vitesse fullname = Stichting Betaald Voetbal Vitesse nickname = Vitas , FC Hollywood at the Rhine founded = May 14, 1892 ground = Gelredome Arnhem capacity = 26,600 chairman = flagicon|Netherlands Bert Roetert… …   Wikipedia

  • vitesse — nf. vitèssa (Albanais.001), vitéssa (Villards Thônes) ; alura (001). E. : Avance, Élan, Gomme, Présentation. A1) adv., en vitesse, en trombe, tout de suite et rapidement : ê vitèssa ladv. (001), à l voule (Arvillard). A2) à toute vitesse vitesse… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Vitesse — Der Begriff Vitesse bezeichnet: den Fußballklub Vitesse Arnhem den Rover SD1 Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • vitesse — ristūno greitis statusas Aprobuotas sritis žirgų sportas apibrėžtis Ristūnų lenktynių protokole fiksuojamas laikas sekundėmis, per kurį ristūnas nubėga lenktynių sąlygose nustatytą nuotolį, apskaičiuotas vienam kilometrui. atitikmenys: pranc.… …   Lithuanian dictionary (lietuvių žodynas)

  • vitesse — sparta statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. rate; speed vok. Geschwindigkeit, f; Rate, f; Schnelligkeit, f rus. быстрота, f; скорость, f; частота, f pranc. cadence, f; rapidité, f; taux, m; vitesse, f …   Automatikos terminų žodynas

  • vitesse — greitis statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. rate; speed; velocity vok. Geschwindigkeit, f rus. скорость, f pranc. rapidité, f; vitesse, f …   Automatikos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.